Portrait du territoire

La région de Vaudreuil-Soulanges

Parcourez nos routes et nos terres pour découvrir des communautés chaleureuses, des paysages colorés et des gens au cœur de l’action ! Vaudreuil-Soulanges est un magnifique et vaste territoire dont l’histoire est marquée par son rôle de corridor. Tout d’abord par le canal de Soulanges, une voie navigable de 23,5 kilomètres qui reliait le lac Saint-François au lac Saint-Louis en permettant à des bateaux de dimensions de plus en plus imposantes d’éviter les rapides de la région de Montréal de la fin des années 1800 aux années 1960. Et ensuite, par le passage des voix ferroviaires du Canadien Pacifique et plus tard du Canadien National. Finalement, par le réseau routier actuel avec les autoroutes 40, 20 et bientôt l’autoroute 30.

Ses incroyables richesses naturelles et patrimoniales en ont fait une terre d’accueil hors du commun. Ses superbes grands espaces permettent un accès privilégié à la nature. D’ailleurs, ses splendides campagnes, sa montagne et ses vastes étendues d’eau entourant le territoire comptent parmi ses principaux attraits.

La croissance de ses pôles urbains depuis 2000 nécessite le développement d’outils d’aménagement pouvant répondre aux demandes des résidents et des entrepreneurs, tout en assurant la préservation d’une qualité de vie intéressante.

Positionnement géographique

Partiellement située à l’intérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, la région est adjacente à l’île de Montréal, à la ville de Salaberry-de-Valleyfield et à la frontière ontarienne. Son centre urbain, Vaudreuil-Dorion, est situé à moins de 20 minutes de l’aéroport international Montréal-Trudeau et à 30 minutes du centre-ville de Montréal.

Au centre d’un triangle formé par Toronto, Montréal et Ottawa, la presqu’île de Vaudreuil-Soulanges, incluant l’île Perrot, est accessible par les autoroutes 20, 40 et 540 qui deviendra bientôt l’autoroute 30. La présence des deux principaux chemins de fer, soit le Canadien National et le Canadien Pacifique, assure l’approvisionnement des marchandises du Grand Montréal et de l’Est canadien. Il est également possible d’accéder au territoire via les traversiers Hudson-Oka et Carillon-Pointe-Fortune, ainsi que par le pont Monseigneur-Langlois via Salaberry-de-Valleyfield.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges un espace périurbain très dynamique comptant 23 municipalités réparties sur 855 km2, dont la majeure partie est constituée de terres agricoles, et est entourée des lacs Saint-Louis, Saint-François et des Deux-Montagnes. Faisant partie de la région administrative de la Montérégie, le territoire est également inclus dans la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

Quelques statistiques

Vaudreuil-Soulanges dans le Québec

Vaudreuil-Soulanges est la quatrième MRC du Québec en fait de croissance démographique (28 %) dans les 10 dernières années (après Mirabel, La Jacques-Cartier et Les Moulins).

C’est également la quatrième MRC (excluant les agglomérations urbaines) en fait de population avec 137 618 habitants en 2012.

Il s’agit de la troisième MRC ayant le plus de municipalités (avec 23, après Papineau et à égalité avec Arthabaska).

Vaudreuil-Soulanges dans la région de la Montérégie

Il s’agit de la deuxième plus importante MRC en fait de population (2011) (après Roussillon, et sans tenir compte de l’agglomération de Longueuil).

C’est la cinquième plus importante MRC en fait de superficie (après Brome-Missisquoi, Les Maskoutains, le Haut-Saint-Laurent, le Haut-Richelieu).

Le poids démographique de la MRC dans la Montérégie atteint 13 %, sans considérer Longueuil. (En incluant l’agglomération de Longueuil, il est inférieur à 10 %, soit 9,4 %.)

Vaudreuil-Soulanges dans la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Il s’agit de la deuxième plus importante MRC en fait de population, avec 135 382 habitants en 2011 (après Roussillon, comptant 161 495 habitants en 2011).

C’est la deuxième plus importante MRC en fait de superficie, avec 855,73 kilomètres carrés (après le Haut-Saint-Laurent, 1 170,20 km², et loin devant Roussillon, 485 km²).

Son poids démographique dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (VHSL) atteint 33,3 % (soit le deuxième plus important après Roussillon, qui représente 39,7 %).

Le territoire de Vaudreuil-Soulanges représente environ le quart du territoire de la CRÉ VHSL.