Vous souhaitez exporter?

Dans un contexte de mondialisation, les entreprises québécoises doivent faire face à un nombre sans cesse croissant de concurrents. Cependant, cet élargissement du marché représente également de belles possibilités pour les entreprises de notre région.

L’exportation n’est pas une activité réservée aux grands groupes. Les clients potentiels pour les produits et services des entreprises de Vaudreuil-Soulanges peuvent se trouver dans le monde entier.

Toutefois, exporter hors du Québec vers le reste du Canada, les États-Unis ou le Mexique ou ailleurs sur la planète ne s’improvise pas.

Voici quelques renseignements et des références pour vous aider lancer votre entreprise du bon pied et vous mener à la conquête de nouveaux marchés.

1. Êtes-vous prêt?

Une entreprise qui souhaite exporter doit, bien entendu, proposer à ses clients un produit ou un service commercialisable et exportable. Cela n’est cependant que le point de départ. L’entreprise doit ensuite être prête à livrer ou offrir son service à ses clients hors Québec à un coût concurrentiel, en prenant en considération toutes les contraintes géographiques, humaines, culturelles et légales qui pourraient surgir :

Vos attentes et vos objectifs

  • Avez-vous des objectifs qui soient clairs et réalisables?
  • Êtes-vous conscients des nouvelles contraintes liées aux autres marchés?

Votre produit et votre nouveau marché

  • Avez-vous vérifié si votre produit ou service est exportable?
  • Votre produit ou service intéresse-t-il votre marché potentiel?
  • Quels sont les produits concurrents déjà existants?
  • Quelles sont les similarités et les différences dans la façon de faire des affaires?

Votre entreprise

  • Votre entreprise a-t-elle la capacité de répondre au surcroît de demandes en cas de succès commercial?
  • Disposez-vous des connaissances linguistiques qui vous permettent de communiquer avec vos clients étrangers?
  • Êtes-vous capable de répondre rapidement et efficacement aux demandes de renseignements de vos clients?
  • Avez-vous les fonds suffisants pour fabriquer votre produit ou assurer votre service?
  • Avez-vous pensé à assurer vos comptes clients étrangers ou à réduire votre risque de change?
  • Devez-vous prendre en compte divers aspects juridiques et fiscaux dans le cadre de votre démarche à l’exportation?

Vos clients

  • À l’heure actuelle, quel est le profil de vos clients existants?
  • Des facteurs climatiques, géographiques ou culturels influencent-ils l’achat de votre produit?

Ce qui accompagne votre produit

  • Votre produit doit-il être modifié pour pouvoir être exporté?
  • L’emballage est-il coûteux? Faut-il le modifier?
  • Faut-il adapter votre documentation? Est-elle conforme à la législation en vigueur dans votre marché cible?

Transport et représentation

  • Votre produit se transporte-t-il facilement?
  • Le prix de votre produit reste-t-il compétitif malgré le coût du transport?
  • Doit-on faire appel à des spécialistes ou des professionnels pour assembler votre produit?
  • Devrez-vous assurer un service après-vente ? Avez-vous les ressources nécessaires?

2. Comment planifier?

Planifier sa démarche d’exportation permet de mettre toutes les chances de son côté. Qui plus est, les institutions financières n’accordent généralement pas de prêt aux entreprises qui n’ont pas de plan d’affaires expliquant la stratégie de l’entreprise à long terme. Enfin, les instances gouvernementales vous demanderont toujours un plan d’affaires à l’exportation détaillé.

La base de votre plan d’affaires à l’exportation sera votre plan d’affaires à jour. Votre CLD est à votre disposition pour vous aider à en construire un si vous n’en avez pas ou à l’actualiser s’il doit être mis à jour. Ce service d’accompagnement est gratuit.

Un plan d’affaires à l’exportation met l’accent sur les marchés étrangers. On y retrouvera :

  • La présentation de l’entreprise avec son historique et l’expérience et les objectifs en matière d’exportation
  • Une présentation détaillée du marché visé avec en particulier une description des concurrents déjà présents
  • Une explication de la stratégie d’entrée sur le marché à l’exportation (concurrence, prix, conditions de vente, publicité)
  • L’aspect réglementaire et logistique (douanes, transport)
  • Les risques (de pays, de change, politique)
  • Le plan financier

3. Les programmes

MFEQ – Ministère des Finances et de l’Économie

www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/financement/exportation/

DEC – Développement Économique Canada

www.dec-ced.gc.ca/fra/programmes/index.html

IQ – Investissement Québec

www.investquebec.com

EDC – Exportation et développement Canada

Institution financière canadienne qui a pour mission exclusive de fournir des services de financement du commerce extérieur en appui aux exportateurs sur quelque 200 marchés.

www.edc.ca

CCC – Corporation commerciale canadienne

Offre une garantie endossée par l’État que les modalités du contrat seront respectées. Essentiellement, la CCC appose le sceau du Canada sur votre projet et sert d’intermédiaire pour des négociations entre gouvernements.

www.ccc.ca/fre/home.cfm

BDC – Banque de Développement du Canada

www.bdc.ca/FR/solutions/consultation/Pages/planification_de_lexportation.aspx

Fonds local d’investissement (FLI) et Fonds local de solidarité (FLS)

Les FLI et FLS sont des sources de capital de risque dont le financement maximum par entreprise peut atteindre 100 000 $, soit 50 000 $ par fonds. L’objectif de ces fonds est de permettre à des entreprises en démarrage ou en croissance de bénéficier d’un effet de levier afin d’aller chercher d’autres sources de financement.

Consultez le programme

4. CIQMO – Commerce International Québec Montérégie-Ouest

CIQMO

 

 

 

 

 

 

Le Commerce International Québec Montérégie-Ouest (CIQMO) vise à favoriser concrètement les ventes à l’échelle internationale des entreprises desservies par l’organisme. De par ses interventions, l’équipe recherche donc un développement de nouveaux marchés durable et profitable pour les entreprises grâce à l’élaboration d’une stratégie de commercialisation gagnante.

Les objectifs sont de :

  • Diversifier les marchés d’exportation des entreprises;
  • Outiller les entreprises adéquatement afin de réussir sur les marchés internationaux;
  • Encourager la synergie entre les entreprises des régions desservies afin de faciliter le processus d’exportation.

 

Avant de commercialiser ses produits sur un marché extérieur, le dirigeant de PME doit bâtir une stratégie afin de commercialiser ses produits de façon efficiente. L’équipe du CIQMO accompagne les entrepreneurs dans leur réflexion sur les différents points suivants :

  • Aide à la rédaction d’un plan d’affaires internationales;
  • Information stratégique (mission, foire, etc.);
  • Étude de concurrence;
  • Stratégie d’implantation;
  • Stratégie de vente;
  • Financement des exportations;
  • Référencement des spécialistes;
  • Recherche de contacts clés sur le marché visé;
  • Aide à la réalisation d’études de marché;
  • Aide à l’embauche;
  • Service-conseil et recherche;
  • Conseil communication (visuel marchés extérieurs);
  • Autres (transfert technologique, accord industriel, joint venture, etc.).

Le CIQMO se veut la porte d’entrée pour les entrepreneurs de la région désirant faire affaire sur les marchés extérieurs.

www.ciqmo.ca

5. Communiquez avec votre CLD 

Pour de plus amples renseignements concernant l’exportation, communiquez avec le CLDVS et l’un de nos experts se fera un plaisir de vous répondre dans les meilleurs délais.